ellie shojo pervers romance

@Ellie : un shojo mêlant romance et perversion

Publié en septembre 2018 en France, @Ellie compte déjà 3 tomes édités par les éditions Kana ! Après avoir lu les premières page de ce shojo pervers, vous n’allez plus pouvoir vous arrêter !

@Ellie scan du chapitre 1 - shojo pervers
Chapitre 1 – @Ellie

@Ellie un shojo pervers en douceur

Eriko Ichimira est une lycéenne que personne ne remarque. Depuis sa plus tendre enfance, elle n’a jamais eu d’ami(e)s. Cependant, cette dernière a une passion très singulière : observer et fantasmer sur Akira Ômi, le garçon le plus populaire du lycée. C’est ainsi que, quotidiennement, Eriko tweete ses fantasmes les plus osés sur internet.

Mais un jour, la jeune femme va découvrir la vraie personnalité de Ômi : vulgaire et maladroit ! À l’inverse, ce dernier va tomber sur le téléphone de la lycéenne perverse…

Un manga osé ? D’accord, mais pas trop !

J’avais quelques aprioris sur le manga en lisant le résumé : une lycéenne qui fantasme, oui ça arrive. Mais connaissant les japonais, j’avais peur que ça aille trop loin. Finalement, je trouve que ce côté atypique a été très bien jaugé. Tout est en parfait équilibre !

On aurait pu avoir une lycéenne toute timide dans la vraie vie qui s’enflamme sur internet à propos de ses fantasmes mais là, pas du tout. Bien qu’un peu timide certes, nous ne sommes pas continuellement confrontés à des situations gênantes.

Que ce soit du point de vue de la romance, des scènes comiques ou du sexe, tout est mélangé à très bonne dose !

Des personnages atypiques

Outre les deux protagonistes qui se complètent parfaitement, on a également de la diversité du côté des personnages secondaires. On a un contraste encore les dessins vraiment doux et le caractère des perso. Grâce à cette diversité, on se trouve dans des situations plutôt comiques ! Ce qui fait de @Ellie un shojo pervers très agréable à lire !

Derrière ce shojo pervers, un message ?

Oui ! Comme beaucoup de manga, l’auteur essaye de nous faire comprendre qu’il est important de s’accepter et de se montrer tels que nous sommes. Le shojo étant adressé à une cible plutôt jeune, ce message peu original est très efficace ! (Bon après je ne garantie pas que tout le monde vous accepte si vous vous comportez comme Eriko et tweetez sur le dos des gens 🤷‍♀️)

Au final, @Ellie est un manga d’une grande douceur malgré son résumé. Drôle, attachant et vrai à la fois, ce shojo va vous conquérir ! D’ailleurs, si ce dernier vous a plu, je vous conseille vivement He is a Beast !

Une réflexion sur “@Ellie : un shojo mêlant romance et perversion

Les commentaires sont fermés.